J’ai cousu le chemisier Castille de Promod Couture

patron pochette chemisier castille promod couture etoffe et motif

La couture connaît aujourd’hui un regain d’intérêt. Dans cette optique, des marques de prêt-à-porter telles que Promod se lancent dans l’aventure de la couture.

Dans cet article, je partage mon expérience de couturière avec le chemisier Castille de Promod Couture. Je vous détaille les caractéristiques du patron et du tissu utilisé, ainsi que les modifications que j’ai apportées pour personnaliser le vêtement à mon goût.

La génèse de Promod Couture

Promod Couture est le fruit d’une initiative lancée en 2020 par cinq passionnées de DIY au sein de l’enseigne Promod.

Le projet a pris de l’ampleur avec le rachat de deux entreprises spécialisées dans la couture : Fier comme un paon et Louis Antoinette Paris.

Fier comme un paon, fondé en 2018, a dû malheureusement mettre la clé sous la porte en juin 2022, miné par les difficultés financières.

De son côté, Louis Antoinette Paris, actif depuis 2015, s’était taillé une réputation dans la vente de patrons.

Ces acquisitions ont permis d’enrichir la banque de modèles de Promod Couture, offrant ainsi une variété de choix aux couturières.

Pour les tissus, Promod Couture offre une nouvelle vie à ses stocks dormants en les proposant sous forme de coupons textiles à la vente.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les stocks dormants, je vous invite à lire cet article sur le site de Mars’elle, éditrice de tissus biologiques.

À la découverte du patron du chemisier Castille

Le chemisier Castille est proposé sous forme de patron pochette en taille réelle, du 34 au 48, et est classé comme un modèle de niveau intermédiaire.

Vendu au prix de 16 euros, ce patron comprend les marges de couture. Il est accompagné d’un livret en noir et blanc.

Ce dernier, un peu succinct dans ses explications et légèrement austère, convient aux couturières plutôt expérimentées (pas ou peu de schémas, pas de pas à pas). Certaines étapes, comme le surfilage des pièces par exemple, n’est pas indiqué, ce qui peut poser un problème aux débutantes.

Une vidéo disponible sur YouTube offre un aperçu visuel du processus de réalisation, mais encore une fois, ce n’est pas un pas à pas pour débutantes.

Personnellement, je ne l’ai utilisé que pour le montage du col.

Enfin, l’absence de la ligne milieu devant sur le patron m’a manqué pour le bon positionnement des boutons.

Le tissu utilisé

Pour confectionner mon chemisier Castille, j’ai opté pour un coupon de viscose imprimée de 3 mètres provenant également de Promod Couture.

Ce tissu, composé à 100% de viscose, est vendu au prix de 29,00 euros

Bien que Promod assure que ce tissu est responsable, il convient de noter l’absence de label justifiant cette affirmation.

Avec un poids de 125g/m2 et une largeur de 137cm, ce tissu présente des caractéristiques intéressantes.

Sa composition 100% viscose lui confère une fluidité agréable au toucher. Elle est idéale pour des créations légères et est bien adaptée au projet du chemisier.

Cependant, je lui ai trouvé une tendance à se froisser rapidement et à s’effilocher facilement. Je l’ai donc surfilé avant son passage en machine à laver.

De plus, les fils du tissu ont une propension à tirer assez facilement, ce qui demande une attention particulière à la couture : attention aux épingles et bien utiliser une aiguille machine neuve et assez fine.

Malgré ces aspects à prendre en considération, ce tissu reste d’un bon rapport qualité/prix et je trouve le motif joli.

Les modifications apportées au patron

J’ai rallongé le modèle de 10cm à l’ourlet pour éviter d’avoir un haut trop court. C’est un choix personnel tout à fait facile à modifier.

De ce fait, j’ai préféré réaliser un ourlet de 2cm au lieu des 1,2cm recommandés dans le livret, pour des mesures plus faciles à manipuler (qui est capable de gérer facilement 1,2 cm ?)

De plus, j’ai ajouté un bouton supplémentaire en raison de la longueur modifiée du vêtement.

Malheureusement ma machine à coudre a refusé obstinément de me faire les boutonnières sur les poignets.

Je n’ai pas voulu découdre la tentative ratée de ma machine parce qu’il est difficile de découdre ce genre de couture. Je n’ai pas voulu abimer ou de trouer mon tissu.

J’ai donc cousu deux petits boutons pressions pour fermer les poignets.

Conclusion

La couture du chemisier Castille de Promod Couture s’est avérée être une bonne expérience malgré la relative fragilité du tissu et les instructions succinctes du livret.

Malgré quelques difficultés avec ma machine pour les boutonnières de poignets, je suis très satisfaite de mon chemisier. J’aime sa coupe un peu loose et son décolleté.

Je recommande ce modèle aux couturières de niveau intermédiaire qui souhaitent se lancer dans un projet stimulant.

Ce patron permet de s’amuser avec les motifs différents, mais il doit être aussi très joli dans un tissu uni. Concernant les matières, je n’imagine pas ce modèle avec autre chose que de la viscose pour garder sa fluidité au modèle.

Si vous appréciez mes publications, je vous invite chaleureusement à vous abonner à mes réseaux sociaux ou à ma newsletter.

En vous joignant à ma communauté en ligne, vous aurez accès à du contenu exclusif, des astuces et des mises à jour régulières.

Rejoignez-moi dès aujourd’hui pour ne rien manquer des dernières nouvelles et inspirations !

Astrid

Astrid

Articles similaires

Retour vers le haut