Les accessoires indispensables pour débuter la couture

les accessoires indispensables pour débuter la couture

Avoir les bons accessoires est essentiel pour réussir en couture. Bien que la couture puisse sembler intimidant, les outils adaptés transforment cette activité en une expérience gratifiante.

Dans ce guide, découvrez les indispensables pour débuter dans la couture.

Certains des liens dans cet article sont des liens affiliés, cependant, je tiens à vous assurer que je recommande uniquement des produits que j’utilise et que j’estime être de haute qualité et pertinents pour mes lecteurs.

La machine à coudre

machine a coudre etoffe et motif orleans

La pierre angulaire de toute trousse de couture est, bien sur, la machine à coudre.

Lorsque vous vous lancez dans la couture, choisir la bonne machine à coudre est une décision cruciale.

Il existe deux types principaux de machines à coudre : les machines mécaniques et les machines électroniques.

Les machines mécaniques  sont idéales pour les débutants, car elles sont simples à utiliser et à entretenir.

En général, les machines mécaniques ont moins de fonctionnalités automatiques que les modèles électroniques. Elles sont souvent dotées de boutons ou de molettes pour régler la longueur et la largeur des points, ainsi que la tension du fil.

En ce qui concerne la fourchette de prix, les machines à coudre mécaniques sont généralement plus abordables que leurs homologues électroniques.

Vous pouvez trouver des machines mécaniques convenant aux débutants dans une gamme de prix allant de 120 à 400 euros, en fonction de la marque, des fonctionnalités et de la qualité de construction.

Les machines plus haut de gamme, avec des fonctionnalités avancées ou des marques renommées, peuvent dépasser ce prix.

Il est important de noter que bien que les machines mécaniques puissent sembler moins sophistiquées, elles offrent habituellement une fiabilité et une durabilité exceptionnelles.

Si vous débutez dans la couture ou avez un budget limité, une machine à coudre mécanique peut être un excellent choix pour vous familiariser avec les bases de la couture sans vous ruiner.

En revanche, les machines électroniques offrent une gamme plus large de fonctionnalités et de points de couture programmables, ce qui les rend idéales pour les couturiers plus expérimentés ou ceux qui recherchent des options avancées telles que la broderie informatisée ou les fonctions de quilting.

Les prix des machines à coudre électroniques peuvent varier considérablement en fonction de la marque, du modèle et des fonctionnalités offertes. Pour une machine électronique d’entrée de gamme avec des fonctionnalités de base, vous pouvez vous attendre à dépenser entre 200 et 500 euros. Les modèles plus avancés avec des fonctionnalités étendues peuvent coûter entre 500 et 2000 euros ou plus.

Avant d’acheter une machine à coudre, évaluez vos besoins et votre niveau de compétence.

Si vous débutez, une machine mécanique basique peut suffire, mais si vous prévoyez de vous engager sérieusement dans la couture, une machine électronique pourrait être un meilleur investissement à long terme.

N’oubliez pas de vous rendre chez un revendeur de machines à coudre pour obtenir des conseils personnalisés et tester différents modèles avant de prendre votre décision.

De plus, gardez à l’esprit qu’il est toujours possible de changer de modèle plus tard si votre passion pour la couture se développe et que vous souhaitez explorer de nouvelles possibilités créatives.

Choisissez une machine qui correspond à vos besoins actuels tout en vous laissant la flexibilité de passer à un modèle plus avancé à l’avenir si nécessaire.

Les bobines de fil

Lorsqu’il s’agit de choisir le fil idéal pour vos projets de couture, la variété peut être étonnante.

Vous aurez besoin d’une sélection de bobines de fil de polyester de qualité (fil lisse et régulier) dans différentes couleurs pour correspondre à vos tissus.

Des bobines de 100 mètres, 200 ou même 500 mètres sont courantes, ainsi que des cônes, particulièrement utilisés pour les surjeteuses.

L’abondance de choix peut sembler écrasante, mais le plus important reste la qualité. Investir dans des fils de qualité garantit des résultats durables et esthétiques.

La grosseur du fil est un autre aspect à considérer. La grosseur numérique du fil indique sa finesse ; généralement, plus le chiffre est élevé, plus le fil est fin

L’épaisseur du fil dépend également du tissu et de l’aiguille utilisés pour la couture. Pour les tissus épais, une taille de fil plus élevée, jusqu’à 100 par exemple, peut être nécessaire.

En outre, le fil à bâtir est un outil précieux pour maintenir temporairement les tissus en place avant la couture définitive. Il est épais et se casse facilement.

Parmi les marques les plus réputées, on retrouve Gutermann, Mettler, ainsi que le fil français « Au Chinois », dont les usines sont situées dans le nord de la France, et le fil en coton bio Scanfil, prisé pour sa durabilité et son aspect écologique.

Ma petite astuce : pour économiser vos fils de couleurs, si vous n’avez pas de surpiqures visibles à réaliser, en fonction de la teinte de votre tissu, vous pour utiliser basiquement, du blanc, du noir, du gris ou du beige.

Petit conseil si vous ne voulez pas faire une surpiqure contrastante, mais que vous ne trouvez pas la teinte exacte de fil, pour obtenir un meilleur résultat : choisissez un fil plutôt un peu plus foncé et plus clair.

Les aiguilles de machine et à main

En couture, les aiguilles à main sont idéales pour réaliser des coutures minutieuses ou des reprises délicates. Personnellement, je privilégie souvent la couture à la main pour les ourlets de mes vêtements faits maison, car cela confère une finition plus soignée, éloignant ainsi l’aspect « prêt à porter ».

La marque française Bohin est reconnue pour la qualité de ses aiguilles à main.

Ces aiguilles se déclinent en différentes tailles, identifiables par leur numéro correspondant au diamètre de l’aiguille.

Pour choisir la taille appropriée, il est essentiel de considérer le type de tissu à coudre, optant pour une aiguille plus fine pour les tissus légers afin de prévenir tout dommage aux fibres.

Les aiguilles longues, dotées d’un chas rond, sont les plus courantes pour la couture à la main et se déclinent en différentes tailles, adaptées à diverses applications.

En ce qui concerne les aiguilles pour machine à coudre, la marque Schmetz est la plus reconnue et celle que je préfère.

Schmetz propose une gamme variée d’aiguilles adaptées à différents types de tissus, notamment les aiguilles universelles, jersey, jean, microtex, et bien d’autres.

Il est essentiel de choisir l’aiguille appropriée en fonction du tissu que vous utilisez afin d’obtenir des résultats optimaux.

Pour les débutants, un assortiment d’aiguilles universelles peut être un bon point de départ.

N’oubliez pas :

  • d’adapter la grosseur de l’aiguille à votre tissu
  • de changer régulièrement vos aiguilles pour garantir des coutures nettes et précises. Pour en savoir plus sur les différentes catégories d’aiguilles et leur utilisation, consultez l’ABC de l’aiguille de Schmetz.
  • de bien vérifier que vous achetez les aiguilles adaptées à votre machine à coudre

Les ciseaux de couture et le découseur

Investir dans une paire de ciseaux de qualité est crucial pour découper précisément le tissu.

Parmi les différentes tailles de ciseaux à considérer, les ciseaux de « couturière » occupent une place essentielle.

Ces ciseaux spécialement conçus pour couper le tissu doivent être suffisamment aiguisés pour découper plusieurs couches de tissu à la fois, offrant ainsi des bords nets et propres.

Optez pour une paire de taille moyenne à grande avec des poignées confortables pour vos doigts, car ces ciseaux seront vos compagnons les plus utilisés en couture.

Bien que les ciseaux universels soient utiles pour découper des patrons en papier, gardez à l’esprit qu’ils s’usent rapidement lorsqu’ils sont utilisés sur du tissu. Réservez-les donc principalement pour le papier afin de préserver vos ciseaux de couture.

Un autre accessoire indispensable est le coupe-fils, idéal pour couper rapidement les fils près du tissu sans abîmer celui-ci.

Enfin, le découseur, également connu sous le nom de Découd-vite, est un outil précieux pour corriger les erreurs de couture sans endommager le tissu.

Sa conception astucieuse avec une extrémité pointue et une boule rouge à l’autre bout permet de défaire les coutures avec précision et efficacité.

Mon conseil : gardez une paire de ciseaux dédiée uniquement à la couture (et ne laissez personne d’autre y toucher, ni votre mari, ni vos enfants), vous prolongerez leur durée de vie et assurerez des résultats impeccables à chaque projet.

Enfin, les ciseaux cranteurs sont des outils précieux pour les débutants en couture, offrant une alternative efficace aux finitions de couture sans avoir besoin d’une surjeteuse. Leurs lames crantées permettent de couper le tissu tout en évitant l’effilochage. 

Les épingles

Si vous êtes novice en couture, comprendre les épingles et leur variété est crucial pour le succès de vos projets.

Les épingles, aussi modestes soient-elles, sont des outils essentiels pour maintenir ensemble les couches de tissu avant et pendant la couture.

Elles sont disponibles dans une gamme étendue de types et de marques.

Les épingles diffèrent par leur tête, leur pointe, leur longueur, leur diamètre et leur matière, chacun de ces aspects jouant un rôle crucial dans leur utilisation.

Par exemple, la tête peut être plate, en plastique, en verre ou en métal, tandis que la pointe peut être fine et aiguisée pour les tissus délicats ou arrondie pour les tricots.

La longueur de l’épingle varie également, de courte à longue, en fonction de l’épaisseur et du type de tissu à coudre.

Enfin, le diamètre et la matière de l’épingle sont également des considérations importantes.

Pour les débutants, il est recommandé de choisir des épingles fines et longues pour les tissus légers à moyens, car elles minimisent les dommages potentiels au tissu.

Pour les tissus plus lourds, des épingles plus épaisses peuvent être préférables pour une manipulation plus facile.

En comprenant ces différentes caractéristiques, vous pouvez choisir les épingles qui conviennent le mieux à votre projet de couture, en garantissant des résultats impeccables.

Règle de couture et mètre ruban

La Règle de Couture:

Pour obtenir des résultats impeccables en couture, il est essentiel d’avoir les outils appropriés. Parmi ceux-ci, la règle de couture joue un rôle crucial.

Traditionnellement utilisée pour tracer des lignes droites avec précision, la règle japonaise se distingue par sa transparence, sa souplesse et ses graduations des deux côtés.

Disponible en 30 ou 50 cm, elle offre une polyvalence inégalée.

Que vous travailliez sur un projet de patronage complexe ou que vous traciez des marges de couture, cette règle s’adapte parfaitement à vos besoins.

Les amateurs de patchwork l’apprécient également pour sa praticité et sa précision. 

Vous ne pourrez plus vous en passer dans vos projets de couture.

Le Mètre Ruban

Cet instrument souple et polyvalent est l’allié indispensable des couturières pour des créations sur mesure.

Sa souplesse lui permet de s’adapter à toutes les formes, que ce soit pour mesurer un tour de taille, de hanches, ou pour prendre des mesures directement sur une personne destinée à porter le vêtement.

Le mètre ruban facilite aussi la découpe du tissu en vous permettant de mesurer rapidement et précisément la quantité nécessaire.

Abordable et indispensable, le mètre ruban est un investissement essentiel pour débuter la couture.

Marqueurs de tissu

Craie de tailleur :

La craie de tailleur est un outil classique et polyvalent pour marquer les tissus.

Elle est disponible en différentes couleurs, ce qui vous permet de choisir celle qui contraste le mieux avec votre tissu.

La craie est facile à utiliser et à enlever en passant simplement un chiffon humide ou en brossant légèrement le tissu.

Stylos effaçables à l’air :

Les stylos effaçables à l’air fonctionnent en laissant une marque visible sur le tissu, mais celle-ci disparaît progressivement au fil du temps, généralement en quelques heures à quelques jours selon la marque.

Ces stylos sont parfaits pour marquer des lignes de couture ou des repères temporaires. Assurez-vous de tester le stylo sur un morceau de tissu avant de l’utiliser sur votre projet final, car certains types de tissus peuvent retenir la marque plus longtemps que d’autres.

Stylos effaçables à l’eau :

Similaires aux stylos effaçables à l’air, les stylos effaçables à l’eau laissent une marque visible sur le tissu, mais celle-ci disparaît au contact de l’eau. Ces stylos sont parfaits pour marquer des tissus délicats. Utilisez un pinceau ou un chiffon humide pour effacer les marques une fois que vous avez terminé la couture.

La tendance qui émerge parmi les couturières : l’utilisation du stylo Pilot Frixion.

Il fonctionne grâce à une encre thermosensible qui disparaît sous l’effet de la chaleur. Cela signifie que vous pouvez marquer votre tissu avec précision sans vous inquiéter des traces permanentes.

Un autre avantage est sa réversibilité. Si vous avez besoin de réajuster vos marques ou si vous avez commis une erreur, il vous suffit de passer le fer à repasser sur le tissu pour faire disparaître les traces. 

Cependant, il est important de noter que le stylo Frixion n’est pas recommandé pour tous les types de tissus.

En conclusion, quel que soit l’outil que vous choisissez, assurez-vous de marquer vos tissus avec précision, mais légèrement pour éviter tout dommage ou marque permanente.

De plus, n’oubliez pas de tester l’outil de marquage sur un morceau de tissu ou sur une zone non visible de votre projet pour vous assurer qu’il s’efface correctement sans laisser de résidus

Papier de soie

Le papier de soie ou papier à patron est utilisé pour transférer un patron sur le tissu avant de le découper et de le coudre.

Ce papier est souvent transparent et léger.

Il permet de reproduire précisément les lignes et les formes du patron sur le tissu sans endommager le modèle original. 

Fer et planche à repasser

patron declic atelier scammit repassage parementure

En tant que débutant, vous vous familiariserez rapidement avec une vérité fondamentale : le repassage est tout aussi crucial que la couture elle-même.

Premièrement, le repassage prépare vos tissus en les rendant plats et lisses. En repassant votre tissu avant de commencer, vous éliminez ces imperfections, créant une surface uniforme et facilitant ainsi le travail avec le tissu.

Deuxièmement, le repassage permet de marquer et de plier vos tissus selon les lignes de couture et les repères. Cette étape est cruciale pour obtenir des coutures précises et des finitions nettes. 

Troisièmement, le repassage aide à fixer les coutures et les finitions. Une fois que vous avez cousu une couture ou posé un ourlet, le repassage permet de fixer ces éléments en place. En appliquant de la chaleur et de la pression, vous scellez les coutures, ce qui les rend plus durables et professionnelles.

Que vous cousiez des vêtements, des accessoires ou des articles de décoration, le repassage est la touche finale qui donne à vos créations ce petit plus.

Pieds de machine à coudre supplémentaire

Si vous le souhaitez, vous pouvez investir dans une sélection de pieds de machine à coudre supplémentaires pour vous permettre d’explorer différentes techniques de couture, telles que la pose de fermetures à glissière ou la couture de boutonnières.

Accessoires optionnels presque essentiels pour vos projets de couture

En plus des accessoires de base, il existe toute une gamme d’outils optionnels qui peuvent grandement faciliter vos projets et améliorer la qualité de vos créations.

Explorons quelques-uns de ces accessoires qui, bien que non essentiels, peuvent devenir indispensables à mesure que vous progressez dans votre parcours de couture.

1. Des boutons :

Les boutons peuvent sembler de simples éléments décoratifs, mais ils ont une fonction pratique indéniable dans la couture. Ils servent non seulement à fermer des vêtements, mais peuvent également être utilisés comme accents décoratifs pour ajouter du style à vos créations. 

2. Des fermetures à glissière :

Les fermetures à glissière sont des accessoires essentiels pour les projets de couture nécessitant une ouverture et une fermeture rapides et sécurisées. Elles sont couramment utilisées dans la confection de vêtements, de sacs et d’accessoires. .

3. Des Épingles de sureté :

Elles sont particulièrement utiles pour les tissus épais ou difficiles à épingler avec des épingles traditionnelles. Gardez-en quelques-unes dans votre boîte à couture pour faciliter le processus de couture.

4. Un Marqueur d’Ourlet Thermorésistant :

Ce type d’outils est idéal pour marquer les ourlets sur vos tissus. 

5. Des Pinces :

Les pinces de couture sont des alternatives pratiques aux épingles, particulièrement utiles pour les tissus délicats qui pourraient être endommagés par les épingles. Elles peuvent par ailleurs être utilisées pour maintenir des couches de tissu ensemble pendant la couture. 

6. Un Livre Adapté aux Débutants :

Un livre de couture adapté aux débutants est un outil précieux pour apprendre les bases de la couture et développer vos compétences. Le livre de Lise Tailor, par exemple, est un excellent choix pour les débutants.

La trousse de couture est comme le sac de Mary Poppins, extensible à l’infini ! Cette liste n’est qu’un début, vous aurez aussi besoin de tissus et de patrons de couture !

etiquette a coudre edition unique lise tailor

Conclusion

En rassemblant ces accessoires indispensables, vous serez bien équipé pour démarrer votre voyage dans le monde merveilleux de la couture.

N’oubliez pas de pratiquer régulièrement et de vous familiariser avec vos outils pour améliorer vos compétences et créer des pièces uniques.

La couture est une forme d’art gratifiante qui vous permettra de laisser libre cours à votre créativité et de réaliser des projets qui vous rempliront de fierté.

Et rappelez-vous, pour débuter, choisissez un projet qui vous inspire. Que ce soit une trousse, un petit top ou tout autre accessoire, assurez-vous qu’il soit adapté aux débutants. Personnellement, j’ai débuté il y a une vingtaine d’années avec la couture pour enfants, alors lancez-vous dans un projet qui vous parle et laissez la magie de la couture opérer.

Picture of Astrid

Astrid

Articles similaires

Retour vers le haut